Brouillon

Pic du Col Taillat – Omelette pascale

Comme chaque année, nous proposons le lundi de Pâques, une randonnée en montagne pour déguster nos omelettes dans une cabane, complétée par un petit sommet (pour faire plaisir à tous…).

Nous étions 9 participants (4 dames et 5 messieurs) ; départs : 7h de Colomiers, 9h du col de Larnat (1194 m – un peu plus de 3 km de piste tout juste carrossable…), dans le secteur de la Vallée de Vicdessos, par Capoulet/Norrat (dans Capoulet suivre Miglos).

Nous suivons une piste (échauffement), puis empruntons un sentier discret qui, par la crête, nous conduit à la première cabane (ouverte) de la journée (petite mais fonctionnelle). Le ciel est bleu, le soleil déjà nous réchauffe, et nous avons une vue magnifique sur les sommets voisins drapés de blanc (Pique d’Endron, massif de Tabe…)

Après le mont Bialac (1475 m), nous retrouvons la piste que nous quittons rapidement pour reprendre la crête qui nous conduit au Cap de la Lesse de Bialac (1568 m), et par un chemin en traversée, une petite descente, à notre deuxième cabane (du Besset –1605 m). Il est 11h45, nous nous installons (en terrasse, chaises) ; Didier nous prépare les délicieuses omelettes, prenons notre repas… (belle cabane, 6 couchages, cheminée).

Après une heure passée au soleil (les premiers nuages arrivent mais pas encore menaçants), nous continuons notre rando, montons au Col de Sasc (et sa cabane, fermée, mais qui offre table et bancs en béton, une autre, ronde, au-dessus, avec son toit végétal) – 1805 m), nous ne nous attardons pas, et faisons, toute crête, l’ascension (un peu soutenue) du Pic du Col Taillat (1959 m) avec vues sur des villages blottis ou accrochés à flanc de montagne dans les vallées voisines (Lapège/Norgeat/Junac/Larnat/Lercoul/Aston…)

Le panorama (depuis le départ) est magnifique, quelques sommets : à l’est, au loin, Tarbesou/Roc Blanc/Rulhe, à l’ouest, Pique Rouge de Bassiès et ses voisins, au loin, le Mont Valier… en face, quelques sommets frontaliers andorrans, Pic du Port et ses voisins…). Un vent glacial nous accueille au sommet, donc on ne s’attarde pas, surtout que les premiers nuages d’orage se préparent…

Retour à la cabane puis par le chemin retour aux Rochers de Miglos (plaque commémoratrice pour nos passeurs), par la crête de La Lesse, nous retrouvons l’itinéraire du matin, nos voitures encore au soleil… L’orage gronde… Il est 17h. Par la piste (carrossable), nous descendons à Larnat/N20.

Pot de l’amitié à Tarascon, merci à Didier (gâteaux, cuisinier du jour), Valérie, Nicole, gâteaux, œufs, chocolat, toujours apprécié, à Wim pour son gâteau dégusté à la cabane. Nous avons souhaité un bon anniversaire à Hervé.

Vu : traces sur névé d’un lièvre et isard, vol de lagopèdes, jonquilles et dents de chien, des chevaux, un vététiste, un panorama hivernal… tout le long de notre randonnée.

En résumé : une randonnée aux multiples facettes, 4 cabanes dans notre périple, malgré l’accès le matin au col de Larnat, nous avons passé un lundi pascal très « sympa »  dans nos montagnes ariégeoises…

 

♦ R1 / R2 ♦